Annonce

Réduire
Aucune annonce.

ma 240z, never ending project

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #31
    1) Même avec FIA, tu peut aller plus grande que 2753cc

    2) Combien ça coute un vilbrequin cassé - cher / pas cher ?
    Sean Dézart
    http://zstory.online.fr

    Datsun…..une marque qui se lève !

    Commentaire


    • #32
      Envoyé par Sean Voir le message
      2) Combien ça coute un vilbrequin cassé - cher / pas cher ?
      Est ce que tous les gens du forum qui roulent avec une poulie normale devrait s'inquiéter?
      Pour des régimes normaux (<7000rpm), je ne pense pas que cela soit nécessaires pour mon usage.
      Mathieu - 72' 240z qui va bien!

      Commentaire


      • #33
        Voilà les dernières News

        D'abord le berceau fini, ça claque! c'est niquel avec un super finish. J'espère juste que cela va tenir dans le temps :roll:



        Les supports de crémaillère qui vont avec le berceau (ils sont noirs aussi mais le flash les rends gris)



        Les tirants de chasse (est-ce vraiment leur nom? ) ont aussi été revus, facile à reprendre avec leur géométrie simple.






        Une petite photo des entrailles du moulin, les bielles sont neuves, les pistons aussi. J'espère que le démontage permettra de vérifier que tout va bien




        et pour finir l'état de la Z, c'est un peu le foutoir. Je vais essayer de mettre de l'ordre là dedans avant de tout remonter. Ce serait dommage de ne pas en profiter :roll:




        Aller je continue le WE prochain, au programme peinture des combinés, des bras de direction et sans doute un peu d'élec pour remonter les comodos dans la voiture, certains fils n'ont pas tenu le choc lors du démontage.

        Y'aura aussi le boulot sur le bloc: extraction des bouchons d'huile (il faut les percer, les tarauder et les extraire avec une tige filetée), démontage des manetons pour finir par les paliers du vilebrequin.
        Je n'ai jamais désossé un moteur jusque là, j'espère que je ne ferai pas de conneries ops: Je ferai gaffe à l'ordre et l'orientation de chacune des pièces; je graverai les numéros à la dremel avant le démontage.

        Ensuite, je serai un peu bloqué car en attente de la visserie pour continuer mais ça devrait arriver assez vite
        Mathieu - 72' 240z qui va bien!

        Commentaire


        • #34
          J'ai pu continuer les travaux ce WE.

          Au programme peinture des derniers éléments de la suspension avant: combinés amortisseurs, bras avants.
          J'ai changé de peinture entre temps trouvant que la première n'était pas top. Je me suis trompé en reprenant de nouvelle bombe, j'ai pris du gris très foncé brillant au lieu du noir mat mais ça rend finalement bien. C'est uniquement pour le look car il y a une couche de galva en dessous pour la corrosion



          J'ai aussi repris mon carter d'huile. Je suis passé d'un bleu rouillé tout pourri à un gris uniforme sans rouille




          Le gros du travail fût sur le bloc moteur. J'ai finalement déposé le vilebrequin ce WE et le constat n'est pas très bon
          Le palier de maneton ne sont pas en trop mauvais état mais les paliers principaux sont bien touchés.

          Dans tous on peut constater des stries que l'on peut sentir sous l'ongle. Les coussinets sont aussi marqués, beaucoup plus que le vilebrequin. Il faudra donc les changer quoiqu'il arrive.

          J'ai un palier qui a une grosse marque de plusieurs dixièmes de millimètres de profondeur. La partie polie n'est plus sur un petit mm²


          Pour faire un petit topo de la manière de procéder, j'ai pris des photos aux diverses étapes du démontage.

          Il faut faire attention à garder toutes les pièces dans l'ordre. Elles sont toutes marquées avec des nombres. Leur ordre et leur orientation est hyper importante.

          TOUTES les pièces ont fini dans des sacs avec la description du contenu.

          Avant de toucher aux pistons, il faut virer la couche de carbone à la périphérie des chemises. Les segments n'arrivent jamais en haut des chemises, il faut casser la sur-couche qui existe, sinon on dit "au revoir" à ses segments quoiqu'il arrive. Sur les photos où j'extraie les pistons on voit cette zone d'environ 4mm d'épaisseur.

          Il faut d'abord desserrer les vis des manetons. J'ai tourné le vilebrequin pour avoir les pistons au point mort bas, c'est plus simple. On peut faire ça 2 à 2. Moi, j'ai fait ça 1 par 1, j'ai oublié de réfléchir.



          Virer la partie inférieure du piston, elle vient toute seule. Si elle résiste (ça m'est arrivé), j'ai mis le piston au PMH, je l'ai bloqué avec un bout de bois et j'ai tourné le vilebrequin qui a poussé sur le piston pour désolidariser les pièces entre elles. (j'ai aussi mis un doigt entre le piston et le bloc pendant que je tournais doucement le vilebrequin, ça pique...! )



          Avant de pousser les pistons hors du bloc, il faut couvrir les vis pour éviter de rayer (plus!) les paliers.



          Ensuite on pousse le piston par le bas pour le sortir du bloc, ça vient facilement





          On recommence 6 fois et on obtient ça:



          et ça:





          Il faut ensuite s'attaquer au reste du vilebrequin. On desserre alors toutes les vis qui maintiennent le vilebrequin.

          Les pièces sont montées quasi serrées, il faut se servir des vis comme de leviers pour basculer les supports pour les faire progressivement glisser hors de leur portée.



          Il faut faire ça pour tous sauf pour celui du milieu et le dernier près de l'embrayage.
          Pour ceux-ci, il faut prendre un longue vis, il y a un pas de vis (fin comme pour toutes les vis Datsun) à cet effet. On installe la vis et on fait levier pour soulever les cales de manières droites. Leur géométrie ou bien l'environnement empêche de faire comme pour les autres.

          Voila mon montage:



          Je n'ai pas pris de photo pour le reste mais il faut aussi extraire les pignons et le pas de vis sans fin pour la pompe à huile et la distrib'. J'ai utilisé un morceau de bois et un marteau pour faire ça. ça vient tranquillement.


          Voilà quelques photos des paliers et des coussinets en vrac pour se rendre compte de l'état du vilebrequin et de sa partie mobile.

          Piston #3


          Le vilebrequin





          Le palier du premier roulement est le plus marqué... On voit à droite de l'orifice le bout de vilebrequin manquant qui ne brille pas et qui est plus clair





          Pour finir, je suis bon pour:
          - rectification du vilebrequin
          - changement des coussinets pour les pistons & les roulements principaux
          - nouveaux joints à lèvres partout



          La dernière étape du WE fût l'usinage des bouchons d'huile.
          Il faut les percer, les tarauder et ensuite utiliser un tube, une longue vis et 2 écrous.

          Je me suis raté sur l'un des bouchons pas bien centré, du coup, j'ai arrêté avant de toucher le bloc, je le pousserai quand j'aurais viré le premier.

          On fait donc un trou avec le foret qui va bien (8.5mm pour un trou M10 x 1.50)



          Ensuite on taraude, on graisse le taraud, 2 tours pour serrer, 1/4 de tour pour casser le filet et on recommence jusqu'à arriver à notre but.




          J'ai du arrêter là: je n'avais pas de vis pour continuer; toutes mes vis sont d'origine Datsun, toutes en pas fin.
          Chez Casto, ils vendent les 4 vis qui vont bien 6€ - les voleurs

          Du coup, la suite sera pour le prochain Weekend. en espérant que la visserie toute neuve arrivera à temps
          Mathieu - 72' 240z qui va bien!

          Commentaire


          • #35
            Congratulations Sir!
            Voilà un topic de référence qui fait un peu moins peur sur le démontage d'un moulbif datsun... Mais pas certain que je le ferais, parceque après, il fait tout remettre en place, et là... garre aux erreurs (je parle pour moi!).
            Bravo Mathieu et merci pour les explications et illustrations!
            Euh... et bon courage pour la suite!

            Commentaire


            • #36
              Salut Mathieu
              effectivement tu es bon pour une rectif, le palier avant surtout, sinon , les manetons de bielles, c'est surtout les coussinets qui prennent, tu aurais pu polir, il n'y a pas d'arrachement de métal sur le dur ( du moins d'après les photos )
              Pourquoi avoir taraudé à 10 ? j'ai percé à 6 et taraudé à 7, ça suffit largement et t'as la place pour centrer le forêt, une vis de 7x100 et ça vient tout seul !
              j'ai récupéré mon bloc de chez rectif 2000, travail impec !
              si tu leur donnes, tu peux aussi leur demander d'augmenter la course . ( french rebello's = stroker )????
              ils savent faire ! ils ont même fait autre chose pour moi et pas cher ( réduc club en plus )
              pour les coussinets, on peut voir ensemble, j'ai une commande à finaliser, beny est déjà sur le coup.

              Commentaire


              • #37
                Bravo pour le petit reportage ça manque un peu sur le site !
                C'est du travail propre que tu fais là.
                ________________________________________
                1988 - Nissan 300ZX Z31
                1982 - Mini 1000 Stage1
                2004 - Yamaha Fz6 N
                2004 - Passat break Embassy 1.9 TDI

                Commentaire


                • #38
                  Envoyé par nissag250 Voir le message
                  Salut Mathieu
                  effectivement tu es bon pour une rectif, le palier avant surtout, sinon , les manetons de bielles, c'est surtout les coussinets qui prennent, tu aurais pu polir, il n'y a pas d'arrachement de métal sur le dur ( du moins d'après les photos )
                  (...)
                  pour les coussinets, on peut voir ensemble, j'ai une commande à finaliser, beny est déjà sur le coup.
                  La rectif est nécessaire. Tu parles à l'imparfait pour le polissage des manetons, je n'ai pour l'instant rien fait.

                  Pour les coussinets ça m'intéresse mais tant que je ne connaitrais pas le diamètre final pour tout reprendre, je ne sais pas quoi prendre encore

                  Je compte aller plutôt vers YMA que Rectif2000, C'est plus simple et j'ai aussi des tarifs mais pas par le club

                  Et quelle est donc l'opération mystère que tu as fait en plus???


                  Quant au foret utilisé, j'en avais pris qu'un seul au bureau (de 10mm donc, c'est ce que recommande les bouquins), pas envie de remettre ça à plus tard Il faudra juste que je trouve un tige assez longue pour aller pousser le 2e bouchon par l'orifice du premier.
                  Mathieu - 72' 240z qui va bien!

                  Commentaire


                  • #39
                    J'ai bossé un peu quand même le week end dernier. En fait, ça m'a pris l'aprem du samedi puis tout le dimanche.

                    Au programme, extraction du restricteur d'huile sur le bloc, montage de la suspension avant: installation des pièces revues, reprises des filets des combinés filetés, nouveau bushings poly, nouvelles rotules, nouvelles biellettes, nouvelles vis (), réassemblage des roulements avant et installation de la direction. J'ai aussi décappé et repeind l'arbre de direction.

                    Voilà les quelques photos pas top prises ce Weekend (j'avais oublié de charger l'APN )







                    Mathieu - 72' 240z qui va bien!

                    Commentaire


                    • #40
                      mathieu pour les manetons et paliers de ton vilo ça ressemblerais bien a un defaut de pression circuit ou une huile polluée. le problème c'est que là effectivement la rectif est obligatoire... j'verrais bien un nettoyage haute pression a eau chaude (ou azote) dans tout le circuit par security des fois qu'il reste de la micro limaille..

                      Commentaire


                      • #41
                        Envoyé par jean-marie Voir le message
                        mathieu pour les manetons et paliers de ton vilo ça ressemblerais bien a un defaut de pression circuit ou une huile polluée. le problème c'est que là effectivement la rectif est obligatoire... j'verrais bien un nettoyage haute pression a eau chaude (ou azote) dans tout le circuit par security des fois qu'il reste de la micro limaille..
                        C'est prévu j'ai déjà viré les bouchons des conduits de lub et je change la pompe, le restricteur pour un plus gros pour la suite.

                        Pour le vilo, il va falloir tout reprendre, je pense même que ce serai une bonne chose de virer les bouchons sur ce dernier aussi pour un nettoyage complet.
                        Mathieu - 72' 240z qui va bien!

                        Commentaire


                        • #42
                          Pas de photos pour le moment mais la Z a désormais tout son train arrière de déposer. J'ai finalement démonté la moindre vis jusqu'au roulement de roues.

                          Les spindle pins sont aussi partis à la poubelle, l'un est venu facile au marteau, l'autre, j'en suis venu à bout, tout d'abord en le sciant pour séparer le porte fusée et le bras. Le reste a été fait par les gars d'Autoperf qui ont été d'une gentillesse rare via une presse et chalumeau (benzène - O2).
                          Ils m'ont aussi démonté les écrous des roulements, à la péteuse pneumatique, ça va mieux qu'avec mes barres d'un mètre de long...

                          J'en ai ch*é aussi avec les bushings des bras, ils auraient du glisser facilement mais l'un d'entre eux était complétement grippé. Je l'ai eu au marteau, tournevis, dégrippant et chalumeau.

                          Je dois maintenant finir le démontage. Après: sablage, traitement et remontage avec des roulement et écrous neuf.
                          Mathieu - 72' 240z qui va bien!

                          Commentaire


                          • #43
                            Voilà les dernières photos

                            J'ai commencé par nettoyé la baie moteur, rien d'incroyable, juste du shampoing à voiture avec une brosse. (vous noterez la belle crémaillère de direction toute propre ...et la qualité de compression de l'image pourrie )




                            Pour la suite, j'ai donc démonté la partie arrière en commençant par les freins tambours. Ils étaient censés avoir été reconditionnés par l'ancien proprio. en fait, seules les semelles ont été changées (ce qui est déjà bien). La surface de contact n'est pas uniforme, je peux voir 2 points de contacts de 5-6cm sur toute la longueur des semelles.
                            Je vais changé tous les ressorts, MSA vend un kit à 15$.

                            Le premier tambour est venu facile, le deuxième fut une galère; je n'avais pas bien compris comment cela fonctionnait à l'intérieur. Il fallait en réalité écarter les semelles du tambour en tournant la bague du piston. Celle est ci est retenue par une languette à écarter du mécanisme auparavant.





                            Une fois les freins démontés, je tombe les suspensions, chaque coté à la fois


                            Il faut ensuite extraire les spindle pins. le premier est venu facile, le 2e comme expliqué dans mon précédant message fût une galère. C'est clairement une opération qui demande une presse et des moyens de chauffe. Pour désolidariser les pièces, j'avais commencé par couper la tige.

                            On arrive alors à sortir les pièces, les voici toutes prêtes pour un séjour chez le sableur. J'y envoie aussi le capot moteur avant, ici peint avec une peinture pour jante mais le résultat est dégueu et il ne tient pas.

                            Pour les bras, il a fallu aussi extraire les bushings, les gros coté chassis sont venus assez facilement sauf un bien grippé. Pour ceux coté roue, je les ai brulé pour sortir la tige interne, j'ai ensuite coupé à l'aide d'une scie à métaux les cages, en faisant attention de ne pas toucher la bras. il faut compter une 1h par bushing, clairement pas une opération sympatique
                            J'aurais aimé faire ça à la presse mais c'est en réalité délicat car le bras se déforme si on force.



                            Voila ce qu'il reste sous la voiture. J'avais fait le diff l'année dernière, je le laisse donc en place, y'a assez de boulot comme ça pour ne pas en rajouter
                            Je compte juste redémonter le half shaft (bras de transmission) coté conducteur; je l'ai raccourci mais je n'ai pas de loctite sur la modif effectuée, je vais en profiter pour refaire ça bien avec un peu de loctite rouge.
                            On voit aussi les s upports verticaux, ils sont chromés avec une extension pour un support de barre antiroulis. Il s'agit de supports "Suspension Technique" pour une éventuelle barre antiroulis dans le futur)



                            Ensuite j'ai démonté les porte-fusées arrières. C'est chez Autoperf que j'ai pu démonter tout ça: clé à choc et presse sont nécessaires pour en arriver là.



                            J'ai viré aussi les amortisseurs pour pouvoir sabler les porte-fusées.
                            Et voici la bonne nouvelle de ma journée, au lieu des inserts Tokico, j'ai trouvé des inserts Bilstein dedans avec la réf P30-062. (et au fond, c'est pour ne pas mourri de soif durant le travail )



                            L'autre observation concerne les supports supérieurs d'amortisseurs, ils ne sont pas symétriques (un de 240, un de 280 peut être???)
                            L'un à donc la coupelle du ressort qui flotte lorsque tout est assemblé, ce n'est pas bon et je ne comprends pas pourquoi c'est comme ça. L'un a le caoutchouc tout sec qui craquèle, l'autre est ultra rouillé. Je vais donc les changés tous les 2.





                            Voilà où j'en suis donc.

                            Les prochaines étapes: sabler toutes les pièces arrières, Commande chez MSA pour les joints, supports et autres babioles et réfection moteur.
                            Dernière modification par Lazeum, 22 mai 2011, 13h10.
                            Mathieu - 72' 240z qui va bien!

                            Commentaire


                            • #44
                              Petite update
                              Je commence à recevoir les pièces pour le remontage à venir.

                              Voici les roulements de roue arrière.
                              Alors, pour info, j'ai commandé des Timken mais dans les boites j'ai trouvé des roulements SKF et NTN
                              Pour info, la référence SFK était 10$ plus chère que celle que j'ai pris alors qu'il s'agit du même produit, allez comprendre

                              Fichiers attachés
                              Mathieu - 72' 240z qui va bien!

                              Commentaire


                              • #45
                                J'ai continué les travaux, j'arrive bientôt au bout des modifs et rénovations châssis que je voulais faire sur la Z.

                                J'ai un peu chargé ce message en photos

                                Au final, j'ai fait pas mal de choses:
                                - remplacement des roulements arrières
                                - restauration des freins arrières
                                - décapage (par grenaillage), zingage et peinture de tous les éléments de la suspension
                                - application de cire pour corps creux dans les bras pour aller protéger les zones inaccessibles
                                - dérouillage par électrolyse des noix de cardans (formes trop complexes avec des paliers lisses à conserver)
                                - remplacement des silent blocs par des modèles en poly
                                - remplacement de toute la visserie (sauf les freins - pas prévus dans la CG ) y compris les spindle pins
                                - remplacement des butées d'amortisseurs par des neuves
                                - nettoyage de tout ce qui ne fût pas remplacé
                                - reprises des filets abimés
                                - repositionnement de l'échappement qui tapait sur la caisse au ralenti, j'aimerai bien changé aussi l'embout trop tuning à mon gout par un simple tube biseauté.


                                Voilà les photos du bazar - ça prend un temps fou à bien faire

                                Bras zingué juste après leur retour du sableur


                                Idem avec les supports d'amortisseur
                                Vous noterez au passage les protections que j'ai du faire pour protéger les zones à ne pas décaper avec des inserts en bois maintenus par une tige filetée pour les roulements et insérer en force pour les filets d'amortisseurs. j'ai aussi sacrifié de vieilles vis pour protéger tous les filets.
                                C'est aussi vrai pour le bras, vous noterez les bouchons dans les pas de vis des supports internes.



                                J'enchaine ensuite avec la peinture:



                                puis des supports de diff (toujours les vis pour protéger les filets) et des supports de freins arrières (peints eux avec de la peinture haute température que j'ai ensuite durci avec un chalumeau)




                                ...et le remontage peut commencer. J'installe les roulements de roue interne., ils rentrent tranquillement en les tapotant avec un maillet.
                                On graisse aussi généreusement tout ça. Pour les roulements, je les ai saturés de graisse à roulement des 2 cotés des billes. Je leur ai faits faire 3-4 tours dans chaque direction pour bien en mettre partout. Gants latex obligatoire, on s'en met partout durant cette opération.




                                Entre temps, j'ai reçu aussi un colis de MSA avec les pièces qu'il me manquait.
                                - Supports d'amortos
                                - écrous de fusée arrière
                                - kit de réfection pour les tambours
                                - Divers joints pour le moteur et pour les roulements arrières
                                - des bushings OEM pour les bras de compressions à l'avant.
                                - goujons & écrous tous neufs pour l'échappement et l'admission
                                - et un cache pour la tourelle d'amorto arrière cassée sur ma Z





                                On passe ensuite aux fusées. Il a fallu d'abord déposer les roulements pressés dessus.
                                Je me suis servi d'une presse (25 tonnes) pour ça et d'un extracteur (un truc d'homme de +10kg). Les outils sont complétement disproportionnés pour ces opérations mais ça marche bien

                                Pour info, voilà à quoi ressemble l'outil (extrait du catalogue Facom)



                                On presse ensuite les tous nouveaux roulements (5000N de force environ - soit 500kg)



                                et voilà le travail




                                Une fois cette opération réalisée, je me suis rendu compte que les filets en bout de fusée avaient pris cher. Impossible donc de remonter les nouveaux écrous (on s'en rend compte évidemment quand les pièces sont toutes montées et qu'il ne reste plus qu'à installer les écrous )

                                Du coup, je retourne au garage et je trouve la filière magique qui va bien (M20 x 1.25)
                                On voit bien sur ce gros plan, les premiers filets complétement abimés



                                et un coup de filière...



                                Tout s'assemble maintenant correctement:
                                Les sachets en plastique étaient là pour éviter de ne polluer la graisse avec des copeaux de métal. Les roulements ne tiendraient pas longtemps




                                J'ai pu continuer le remontage
                                Toutes les vis furent lubrifiés avec de la graisse "anti seize" (aucune idée du nom en France )
                                Tout a été resserré au couple préconisé dans le manuel d'entretien.





                                Remontage des freins




                                J'ai ensuite dérouillé mes noix de fusée par électrolyse (quel système génial!!! ) que j'ai ensuite repeintes




                                Serrage de l'écrou de fusée à 300Nm. Pour l'étau, je me suis servi de la rigole d'évacuation d'eau de mon garage et d'inserts plastique (en acétal exactement)



                                Les bras ont reçu aussi leur bushings




                                Il a fallu ensuite tout remonter ensemble. Ce fut pour ma part l'opération la plus galère. Tout est monté serré et si on utilise des outils vifs on abime la peinture.
                                De plus un coté à souffert pendant le démontage, j'ai du poncer une partie du porte fusée pour le remettre droit. J'ai compensé la matière perdue avec des rondelles meulée aux bonnes cotes pour ne pas perturber l'alignement de la voiture. Bref, j'ai passé une après midi entière à dire des grossièretés avant que tout veuille bien rentré dans l'ordre.

                                Les nouveaux spindle pins ont été aussi un casse-tête à installer, si on tape trop fort, on risque de déformer les filets. Tout est très serré. Je les ai enduits de graisse "anti seize" avant et il a fallu tout aligné ensemble (bras, supports, rondelles et bushings)




                                Et le résultat final une fois tout réinstallé dans la voiture



                                Détail de la suspension avec sa nouvelle visserie; ça fait plaisir





                                Il me restait encore les flexible de freins à revoir, je les avais bousillés au démontage à cause d'une clé à tuyauté de m*rde achetée chez Autobacs censé sécuriser les écrous. En réalité, elle me les a défoncés Pour info, c'était de la marque Autobest.
                                Mes amis dans l'automobile m'ont dit "bien fait! t'avais pas qu'à acheté des trucs dans ce genre de magasin" ils n'ont pas forcément tord sur certains produits... (pas sur tous heureusement)

                                J'en ai donc refaits à partir de modèles tout droit fait sur mesure par une boutique à Neuilly sur Seine (Etient Frères pour info)







                                Je dois maintenant planifier pour le moulin qui est toujours sur sa palette dans mon garage. J'ai toutes les pièces nécessaires (joints, etc.)
                                Toutes les parties périphériques furent sablées et/ou repeintes ou rechromées. Il ne me manque plus que des sous

                                Je n'ai pas non plus de photos du radiateur d'huile que j'ai aussi repris.
                                Dernière modification par Lazeum, 03 août 2011, 13h50.
                                Mathieu - 72' 240z qui va bien!

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X